Vous avez un problème dentaire et votre dentiste vous a demandé d’effectuer une radio ? Vous vous demandez pourquoi faire une radio panoramique dentaire ? Il faut dire qu’en règle générale, pour détecter des anomalies courantes pouvant affecter les dents, les gencives ou les mâchoires, une radio panoramique dentaire s’avère être un examen très utile.

Dans cet article, nous allons essayer de répondre aux questions les plus fréquentes qui tournent autour de la radio panoramique dentaire.

Pourquoi faire une radio panoramique dentaire

 

Sommaire

I. Qu’est-ce qu’une radio panoramique dentaire ?

II. Pourquoi faire une radio panoramique dentaire ?

III. À qui s’adresse la radio panoramique dentaire ?

FAQ

I. Qu’est-ce qu’une radio panoramique dentaire ?

Avant de répondre à la question de « Pourquoi faire une radio panoramique dentaire ? », commençons tout d’abord à définir ce type de radio dentaire. Il faut comprendre que la radio panoramique fait partie des examens dentaires les plus complets. Elle s’effectue au cabinet de chirurgien-dentiste ou dans un cabinet de radiologie. Elle a pour objectif de permettre de visualiser en un seul cliché et un seul plan les arcades supérieures et inférieures, soit :

la totalité des dents,

L’os maxillaire

La mandibule les sinus,

Les canaux mandibulaires.

 

De ce fait, la radio panoramique dentaire permet d’avoir une vision globale de :

l’état des dents

des mâchoires,

des articulations

et indirectement des gencives.

Les restaurations dentaires (couronne, plombage,  implant dentaire, etc.) effectuées antérieurement sont, aussi, visibles.

De plus, il faut savoir que l’examen ne dure que quelques secondes : en règle générale, le patient, dont la tête est maintenue immobile, mord dans un élément fixé à l’appareil. Cela permet, ainsi, d’empêcher que les dents de l’arcade supérieure et celles de l’arcade inférieure se chevauchent, avec le risque d’obtenir une image inexploitable.

II. Pourquoi faire une radio panoramique dentaire ?

Quand un dentiste soupçonne l’existence d’un problème dentaire, il utilise, la plupart du temps, la radio panoramique. Il s’agit, en effet, d’un complément essentiel de la médecine dentaire.

Comme nous l’avons dit précédemment, elle permet de mettre en lumière les lésions des dents et des tissus adjacents qui ne peuvent être détectés pendant lors d’un examen clinique, notamment :

une carie,

un kyste dentaire,

une fracture de la racine d’une dent,

un calcul salivaire, une perte osseuse,

une fracture de la mâchoire,

un abcès,

un granulome (petite tumeur bénigne),

etc.

Il faut dire que certaines anomalies sont plus facilement décelables que d’autres. Etant donné que la radio panoramique est un examen global, il est parfois nécessaire d’en réaliser d‘autres, plus précis. Cela permet, de ce fait, de compléter cette première approche et affiner le diagnostic.

En outre, ce type de radio dentaire permet de connaître l’emplacement exact des dents et leur développement. Toutefois, il permet également de permettre d’évaluer la perte osseuse et l’état des gencives.

Notons que ces informations sont importantes aussi bien pour effectuer ou confirmer un diagnostic que pour prévoir un traitement au plus juste.

 

III. À qui s’adresse la radio panoramique dentaire ?

D’autre part, il faut savoir que la radiographie panoramique dentaire peut être demandée dans de nombreuses situations. Elle est, ainsi, prescrite :

Aux personnes voulant recourir à l’implant dentaire. Ils réalisent, en effet, un radio panoramique dentaire pour définir si l’opération est faisable ou non.

Aux individus souffrant d’une douleur à la gencive non diagnostiquée. Le dentiste, ayant un soupçon de présence d’une anomalie dentaire ou maxillaire (kyste, infection, fracture, problèmes gingivaux, etc.), prescrit cet examen de base. Cela lui permet de valider ou d’infirmer ses hypothèses médicales.

Aux enfants pour réaliser un suivi de la croissance des dents et de définir d’éventuelles complications sur les futures dents adultes.

Aux patients souffrant d’une maladie dentaire ou parodontale pour faire une évaluation de l’état de la pathologie.

La radio panoramique ne peut pas être réalisée sur les enfants de moins de 2 ans. Les rayons X diffusés durant cet examen ne conviennent pas aux tout-petits.

FAQ

Comment se déroule l’examen ?

Un panoramique dentaire se réalise dans une salle de radiologie, assis ou debout sur un fauteuil spécial, parfaitement immobile. La tête du patient est calée sur un appui-tête avec un support en plastique coincé entre les dents. Durant la prise du cliché, une caméra spéciale se déplace devant le visage tout autour de la mâchoire.

Combien de temps dure l’examen ?

L’examen dure, en règle générale, de 10 à 20 secondes.

Est-ce douloureux ?

Il s’agit d’un examen complétement indolore.

Une anesthésie est-elle nécessaire ?

Il n’est pas utile de pratiquer une anesthésie.

Est-ce remboursé ?

La radio panoramique est totalement remboursée par la Sécurité Sociale et les mutuelles.